DEDANS

ou les désillusions que rencontra Monsieur Bistordu le jour où il décida de sauver le monde

DEDANS parle de différence.

De ma différence, plus que de la tienne.

La tienne, je l’accepte : t’es pas comme nous, mais bon, faut être tolérant, après tout t’as p’t’être pas eu de chance, ou alors t’as fait avec ce que tu pouvais.

Faut dire que tu viens d’ailleurs, ou que t’es pas bien futé…

Ta différence, je l’accepte… Souvent avec une pointe de mépris, de suffisance, ou de paternalisme…

La mienne par contre…

Parce que pour accepter ta différence, faut bien que j’appartienne à une normalité.

Faut que je sois Nous.

Et c’est là que ça se complique, parce que à bien y regarder,

Nous c’est surtout des gens pas pareils.

En fait, y a pas de Nous, pas de norme.

 

 

Avec pour toile de fond la prise en charge et le traitement des malades psychiatriques dans les hôpitaux, ce spectacle décrit le jeu de pouvoir et de domination entre un patient et son docteur, jeu à double sens parfois.

Les univers des deux personnages vont se rencontrer, s’interpénétrer.

Comment pourrait-on établir une normalité si seulement deux individus sont présents ?

 

DEDANS est un hymne au droit à la différence, dans un monde qui s’est épris de normalisation des idées et de calibrage des êtres.

  • Création 2012
  • Salle
  • Tout public à partir de 10 ans
  • Durée : 1 heure

Equipe

  • Chorégraphe : David Louazel
  • Interprètes : Amélie Boblin, David Louazel
  • Création lumière : Nicolas Kergosien

Documents

Affiche du spectacle